09-04-17

tu me manques

 

 

 

Mijn gemis bedelt
als een jonge ekster
met open bek en veel kabaal

ik voed haar

met wat scharrellicht
dat uit het venster valt
op een leeg gelezen dichter

en de gazet die lijdt onder haar bestaan.


***

 

 

Dans les films ou les romans, elle se délectait des scènes palpitantes, mais dans la vie réelle, elle les trouvait a la fois embarrassantes et déprimantes. Elle savait qu'en définitive, la réalité n'avait jamais l'intensité de la fiction et elle était heureuse qu'il en fut ainsi.

Barbara Pym - La Grande Librairie

 

 

 312474

 

Post een commentaar